Les Desaulle peintres

21 juillet 2015

AOUT

Il brille, le sauvage été La poitrine pleine de roses Il brûle tout, hommes et choses Dans sa placide cruauté, Il met le désir éffronté Sur les jeunes lèvre décloses; Il brille, le sauvage été La poitrine pleine de roses.              Th. de Banville   Il brille, le Salon d'été  Des lâques, des huiles et des acquarelles Il brille des toiles présentées Toutes plus belles et sans pareille.   Hé oui ! venez vérifier à la salle des Fêtes de Saint... [Lire la suite]